Aujourd’hui composé de trois chanteuses venues d’Espagne, de France et d’Italie, d’un chanteur percussionniste Franco-marocain et d’un percussionniste basque aux multiples influences, CHET NUNETA présente sur scène son nouveau répertoire issu de son troisième et dernier album Agora (auto-produit, 2016 – Inouïe Distribution).

CHET NUNETA s’inscrit pleinement dans les nouvelles musiques traditionnelles du monde par sa prise de parole singulière, ici et aujourd’hui dans cette agora de rythmes et de chants polyphoniques.
Fidèle à un esprit plus qu’à une forme, CHET NUNETA invite le spectateur dans un univers musical aux frontières des expressions théâtrales et dansées, car le groupe depuis toujours a une approche physique du chant et du rythme. Au delà de la voix, ce sont les corps qui résonnent, conviant le public à un véritable spectacle musical.

Toujours à la frontière entre musiques du monde et musiques actuelles et usant d’un métissage choisi, le groupe poursuit son chemin musical en suivant un fil conducteur commun à toutes sociétés et ce depuis toujours : les migrations.
 Chet Nuneta chante la migration. Poésie, idiomes, rythmes et voix portent le témoignage de parcours de vie, évoquant ainsi l’empathie et dialogue entre les peuples. 
Le sujet de la migration est abordé avec tout ce qu’il contient de nostalgique, de tragique parfois, de rêves et d’espoir souvent.

Chet Nuneta questionne ici l’attachement à un territoire et sa culture, la liberté ou la contrainte d’en partir, l’accueil et la curiosité de « l’autre ».
 Les origines de ses membres, leurs rencontres humaines, musicales et littéraires, leurs réactions au monde et à l’actualité ont nourri la création de chants en créole réunionnais, kurde, japonais, portugais, xhosa, anglais, berbère, napolitain, arabe, espagnol, bulgare.

Agora est une co-production Chet Nuneta / Le Chantier (Centre de création des nouvelles musiques traditionnelles et musique du monde) / Association Le Grain à Moudre avec le soutien de ARDC La Maline et Art‘ Cade (Scène Ariègeoise de musiques actuelles).

  • Trois femmes en robe bleu Méditerranée, et deux hommes, non plus pour chanter les "traditions des autres", comme ce fut le cas à leur débuts, mais pour inventer un folklore syncrétique aux couleurs oniriques et humanistes : telle est la vocation de Chet Nuneta, combo polyphonique et polyglotte venu présenter un inventif répertoire de chants migratoires (l'album Agora).Télérama
  • (...) le groupe s'arrête là, à la voix et au rythme, élémentaires, vitaux, comme pour nous ramener au bon sens, les pieds sur terre et le visage au vent, dans une agora mythique, plus nécessaire que jamais.Les Inrocks
  • Loin du mimétisme (...) les belles “anthropophages” intègrent la culture de l’autre pour mieux l’honorer, la digèrent pour mieux se construire, étonnées elles-mêmes de cette aventure qui, pour être élaborée, n’en demeure pas moins pleine de surprises (...).Mondomix

Références Scènes

Chet Nuneta a joué sur des scènes françaises et internationales parmi les plus prestigieuses :

Rainforest World Music Festival – Malaisie / WOMAD – UK / WOMEX – Copenhague / Itinerary Folk  – Trento Italie / le Festival du Bout du Monde – Crozon / Le Parvis – Tarbes, Scène nationale / Le Channel – Calais / L’Alhambra – Paris / Mezzo Vocce – Corse / Le Bataclan – Paris /  La Maroquinerie – Paris / La Cité de la musique – Paris / le Centre FGO Barbara – Paris / L’Astrada – Jazz in Marciac / Châlon dans la rue / Les Joutes Musicales – Correns / Le fruit des Voix – Lons le Saunier…

En collaboration avec Dounya Découverte

Discographie

  • melodinote-chet-nuneta-cover-agora

    ℗© Asso Chet – Inouïe Distribution

    Voix : Fouad Achkir, Anne Roy, Lilia Ruocco, Beatriz Salmeron Martin
.
    Percussions : Fouad Achkir – Michaël Fernandez

    « Je m’en vais mère, si je ne reviens pas, mon âme sera parole pour tous les poètes ».
    Avec son nouvel album « Agora », Chet Nuneta signe un répertoire baigné d’humanité.
 Toujours à la frontière entre musiques du monde et musiques actuelles et usant d’un métissage choisi, le groupe poursuit son chemin musical en suivant un fil conducteur commun à toutes sociétés et ce depuis toujours : les migrations.
 Chet Nuneta chante la migration. Poésie, idiomes, rythmes et voix portent le témoignage de parcours de vie, évoquant ainsi l’empathie et dialogue entre les peuples.
 Le sujet de la migration est abordé avec tout ce qu’il contient de nostalgique, de tragique parfois, de rêves et d’espoir souvent.

    Chet Nuneta questionne ici l’attachement à un territoire et sa culture, la liberté ou la contrainte d’en partir, l’accueil et la curiosité de « l’autre ». 
Les origines de ses membres, leurs rencontres humaines, musicales et littéraires, leurs réactions au monde et à l’actualité ont nourri la création de chants en créole réunionnais, kurde, japonais, portugais, xhosa, anglais, berbère, napolitain, arabe, espagnol, bulgare.
    AGORA, est une exploration musicale faite de chants inédits écris et composés par les membres du groupe ainsi que par Juliette Zolkau-Roussille (ex-Chet Nuneta). Le groupe a également collaboré avec Sibongile M’mambo (chanteuse et percussionniste xhosa) pour la réalisation d’un titre.
    Agora est un album engagé, poétique, intense et sensible où voix et percussions nous transportent sur un territoire affranchi des barrières géographiques et culturelles.

  • ℗ Mon Slip © Le Chant du Monde – Harmonia Mundi
    Voix : Valérie Gardou, Juliette Roussille, Lilia Ruocco, Beatriz Salmeron Martin.
    Percussions : Michaël Fernandez.
    « Parce que je nais de la où je vais, je me perds dans les ruelles de Pangéa. Dans le ciel de ses maisons, dans les rides de son visage, sur cette terre sans porte ».

  • ℗ Mon Slip © Le Chant du Monde – Harmonia Mundi
    Voix : Daphné Clouzeau, Valérie Gardou, Juliette Roussille, Lilia Ruocco.
    Percussions : Michaël Fernandez.
    « Glanés au gré des rencontres, des voyages, des écoutes, les chants de cet album résonnent comme une caverne d’Ali Baba ».

  • Lilia Ruocco | chant
  • Beatriz Salmeron Martin | chant
  • Anne Roy | chant
  • Fouad Achkir | chant, percussions
  • Frédéric Faure | percussions

Suivre le groupe

Téléchargement(s)

  • Kit presse
  • présentation
  • Fiche technique

En vidéos et images

Prochains concerts

  • 18.01.2019

    TOULOUSE (31)|Espace St-Cyprien - Le Chapeau Rouge - 21h00|

  • 01.02.2019

    ROMAGNAT (63)|Salle André Raynoird|

  • 04.05.2019

    PERPIGNAN (66)|Festival Le Printemps de l'Aspre|

  • 17.05.2019

    ARGENTON-SUR-CREUSE (36)|Eglise|

  • 18.05.2019

    ISSOUDUN (36)|La Boîte à Musique|

  • 06.08.2019

    VAISON-LA-ROMAINE (84)|Festival Les Choralies - Théâtre Antique - 21h00|

Dates passées

  • 19.10.2018|CERIZAY (79)|Festival Eclats de voix - Salle La Griotte - 20h45|Allée du Cherche-Midi

  • 30.11.2018|CASTRES (81)|Pôle Culturel des Ateliers - 21h00|

  • 23.08.2018|PORT-LAY (56)|Festival International du Film Insulaire de l'Ile de Groix|

  • 14.08.2018|BONNEMAZON (65)|Abbaye de l'Escaladieu|

  • 02.08.2018|NANTES (44)|Festival Aux Heures d'été|

  • 11.07.2018|ARLES (13)|La Semaine de Convivencia|

  • 01.07.2018|CHAMPS SUR TARENTAINE|Festival C'mouvoir|

  • 30.06.2018|GAILLAC (81)|Cartes Sur Table|

  • 29.06.2018|LAUTREC (81)|Café Plum|

  • 28.06.2018|BORDEAUX (33)|La Guinguette Chez Alriq|

  • 11.05.2018|SAUJON (17)|Festival Mai Musical|

  • 11.03.2018|PARIS (75)|Festival A la Croisée des Mondes|

  • 23.02.2018|ARLES (13)|Les Suds|

  • 19.01.2018|BOURGOIN-JALLIEU (38)|Auditorium Maison du département|

  • 14.12.2017|ARLES (13)|Les Suds|

  • 08.12.2017|GRAY (70)|Festival Voix Là|

  • 23.11.2017|FRUGES (62)||

  • 21.10.2017|SABLE SUR SARTHES (72)|Les Passantes|

  • 20.09.2017|PARIS (75)|Studio de l'Ermitage|

  • 19.08.2017|RIOM (63)|Eclats de fête|

  • 18.08.2017|BORT LES ORGUES (19)||

  • 17.08.2017|SAILLANT (63)|Festival Volcan du Montpeloux|

  • 16.08.2017|BORDEAUX (33)|La Guinguette Chez Alriq|

  • 31.07.2017|TRENTO (IT)|Itinerari Folk Festival|

  • 29.07.2017|VERBANIA (IT)||

  • 13.06.2017|CLERMONT (55)||

  • 28.04.2017|LE THOR (84)|Auditorium Jean Moulin|